La Serbie aux portes de l'UE

  • A
  • A
Partagez sur :

Plus de deux ans après avoir frappé à la porte de l'UE, la Serbie s'attend jeudi à recevoir enfin le statut de candidat de la part de dirigeants européens décidés à récompenser Belgrade pour ses efforts de conciliation avec le Kosovo et l'arrestation de Mladic.

La décision devrait être prise dans la soirée lors d'un sommet des chefs d'Etat et de gouvernement européens à Bruxelles, un blocage de dernière minute de la Roumanie - qui réclame des garanties pour la minorité roumaine de Serbie qui compterait 30.000 personnes - étant en passe d'être levé. Des sources diplomatiques se sont montrés rassurantes sur ce point. La Commission européenne va s'engager, selon ces sources, à suivre de très près "la mise en oeuvre" de la législation serbe de protection des droits de cette minorité, dans le cadre des discussions à venir avec Belgrade. Bucarest serait favorable à ce compromis.