La Belgique annule la dette du Congo

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

La Belgique a décidé d'annuler la totalité de la dette du Congo à son égard, soit plus de 2,4 milliards de FCFA (3,7 millions d'euros), selon un communiqué du ministère congolais des Finances. L'annulation de 2,414 milliards de FCFA par la Belgique "s'inscrit dans la poursuite du respect des accords du 18 mars dernier du Club de Paris, à la suite de l'accession du Congo au point d'achèvement de l'initiative Pays pauvre très endetté (PPTE)", indique le texte daté de samedi. L'accord d'annulation a été signé vendredi à Brazzaville par le ministre congolais des Finances, Gilbert Ondongo, et l'ambassadeur de Belgique au Congo, Herman Merckx qui a souhaité que "les fonds dégagés soient investis dans le tourisme", estimant qu'"il y a du potentiel dans ce domaine". Le 18 mars, les créanciers publics membres du Club de Paris (19 des pays les plus industrialisés) avaient décidé d'annuler la totalité de la dette du Congo.