Jérusalem : l'esplanade des Mosquées surveillée

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

La police israélienne a annoncé jeudi soir qu'elle limiterait pour la prière du vendredi 3 juin l'accès à l'esplanade des Mosquées dans la Vieille ville de Jérusalem de crainte de troubles. "Nous interdisons vendredi l'accès de l'esplanade aux fidèles musulmans de sexe masculin de moins de 45 ans", a déclaré le porte-parole de la police de Jérusalem Shmulik Ben Rubi. Il a en outre indiqué que "la police allait se déployer en force" à Jérusalem-est, annexée après sa conquête pendant la Guerre des Six jours de juin 1967.

Ces mesures ont été prises à l'avant-veille de la commémoration par les Palestiniens de la "Naksa" (défaite), la déroute des troupes arabes face à Israël en 1967. A cette occasion, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a mis en garde jeudi contre toute violation de la frontière au cours des manifestations prévues dimanche 5 juin pour marquer le 44e anniversaire du déclenchement de la Guerre des Six jours.

Il a annoncé avoir ordonné à l'armée d'agir avec fermeté, mais en évitant la répétition des effusions de sang qui se sont produites à la mi-mai au moment de la commémoration de la "Nakba" (catastrophe), le nom donné dans le monde arabe à l'exode de centaines de milliers de Palestiniens après la création de l'Etat d'Israël.