Iran : l'ONU appelle à reprendre le dialogue

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a appelé vendredi l'Iran et les grandes puissances à reprendre le dialogue sur le dossier du nucléaire, à l'arrêt depuis un an. Le responsable a appelé le groupe des 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, Grande-Bretagne, France, Allemagne) et l'Iran à "engager le dialogue". "Il n'y a pas d'autre alternative" pour résoudre cette situation, a-t-il souligné lors d'une conférence de presse en marge du Forum économique mondial (WEF) de Davos.

L'Iran doit se conformer "entièrement" aux résolutions adoptées par le Conseil de sécurité de l'ONU, a-t-il ajouté. "Cinq résolutions ont déjà été adoptées par le Conseil de sécurité, dont quatre résolutions comprenant des sanctions contre l'Iran", a rappelé Ban Ki-moon. "L'Iran doit entièrement se conformer aux résolutions respectives du Conseil de sécurité. Tous les membres ont la responsabilité (...) de se conformer de façon complète" à ces résolutions et Téhéran "ne l'a pas encore fait", a insisté le secrétaire général de l'ONU.

Les Iraniens "doivent prouver que leur programme de développement nucléaire est vraiment destiné à des fins pacifiques, ce qu'ils n'ont pas fait", a souligné le patron des Nations unies. Ce dernier s'est dit "profondément préoccupé" par un rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), indiquant qu'"il existe la possibilité d'une dimension militaire dans le programme de développement nucléaire iranien", ce que Téhéran nie.