Irak : un chef présumé d'Al-Qaïda arrêté

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le chef militaire présumé d'Al-Qaïda en Irak a été arrêté dans la nuit de mardi à mercredi lors d'une opération de l'armée irakienne au nord de Bagdad. Ce coup de filet intervient dix jours après une spectaculaire tentative d'évasion de responsables de la nébuleuse islamiste à Bagdad, alors que la branche irakienne d'Al-Qaïda a promis de venger la mort d'Oussama Ben Laden, tué le 2 mai lors d'un raid américain au Pakistan.

Le chef militaire d'Al-Qaïda en Irak, Mekhlef Mohamed Hussein al-Azzaoui, surnommé "Abou Radouane", a été arrêté vers 01h30, alors qu'il était réuni avec trois autres importants dirigeants présumés de l'organisation à l'ouest de Samarra, une ville située à 110 km au nord de Bagdad. "Les quatre sont tous de très hauts dirigeants d'Al-Qaïda en Irak", a dit le général Askari, porte-parole du ministère de la Défense. "Ils sont quatre des figures les plus dangereuses et les plus recherchées d'Al-Qaïda."