Irak : Tarek Aziz demande à être exécuté

  • A
  • A
Partagez sur :

L'ancien vice-Premier ministre irakien Tarek Aziz, condamné à la peine capitale, a demandé au Premier ministre Nouri al-Maliki d'accélérer son exécution en raison de la dégradation de son état de santé, a déclaré mercredi son avocat. Il a également indiqué que Tarek Aziz était bien traité en prison, mais qu'il souffrait de diabète, d'une forte hypertension, d'ulcères à l'estomac, de problèmes de coeur et de la prostate. Unique chrétien parmi les proches de Saddam Hussein, Tarek Aziz a été condamné à la peine de mort en octobre dernier, après avoir été déclaré coupable de "meurtre délibéré et de crimes contre l'humanité".