Ghana-mine éffondrée : au moins 16 morts

  • A
  • A
Partagez sur :

Au moins 16 travailleurs clandestins sont morts dans l'effondrement d'une mine du centre du Ghana, une région d'où provient une partie de la production d'or nationale, a déclaré la police mardi.

"Ils ont retrouvé 16 corps", a déclaré à l'AFP le commandant de police William Otu, à propos de l'accident survenu lundi près de la ville de Kyekyewere.
Selon M. Otu, l'exploitant de la mine - dont il n'a pas donné le nom -, qui avait cessé d'opérer dans cette zone, était revenu afin de fermer la mine définitivement. L'exploitant a alors découvert que de nombreux membres de la communauté locale exploitaient la mine illégalement. Ceux-ci ont refusé de quitter le site.

Peu après, a ajouté M. Otu, "l'exploitant a été informé de l'effondrement de la mine et du fait que des gens avaient été ensevelis". Le Ghana, pays de 25 millions d'habitants, est un des plus gros exportateurs d'or à l'échelle mondiale.