Gabon: Coup de filet contre le travail infantile

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Plus de 140 enfants contraints au travail forcé au Gabon et venus d'une dizaine de pays ont été récemment libérés, annonce lundi Interpol. Quarante quatre personnes ont été interpellées lors de cette opération, baptisée Bana, qui s'est déroulée du 9 au 11 décembre, précise l'organisation internationale de police dans un communiqué.Il s'agit de la première opération de ce type menée en Afrique de l'Ouest. Les enfants, qui n'avaient parfois que six ans, étaient forcés à travailler sur des marchés de la capitale, Libreville, où ils effectuaient de nombreuses tâches, du transport à la vente des marchandises. Les autorités gabonaises ont décidé de mener régulièrement de semblables opérations contre le travail forcé des enfants, qui doivent pouvoir suivre l'éducation requise, précise Interpol.