Florence Cassez : "une nouvelle manipulation"

  • A
  • A
Partagez sur :

L'avocat de Florence Cassez a accusé jeudi le ministre de l'Intérieur mexicain de se livrer à une nouvelle manipulation contre sa cliente détenue au Mexique, pour la discréditer au moment où la Cour suprême mexicaine étudie son cas. Franck Berton et les parents de la jeune française ont été reçus en fin d'après-midi par Nicolas Sarkozy à l'Elysée.

"Nous sommes dans une phase décisive. Nous attendons la décision de la Cour suprême, on n'a pas de délai, on sait aussi que le gouvernement mexicain, par l'entremise de M. Garcia Luna (...), organise en ce moment une campagne de presse visant à discréditer Florence", a dit l'avocat à des journalistes. "Je dirais, si j'étais excessif, que ce sont des méthodes fascistes", a-t-il ajouté. "On n'en est pas très loin : on divulgue des informations qui sont totalement fausses."