Egypte : l'armée promet un gouvernement élu

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

L'armée égyptienne, chargée des affaires du pays depuis la démission vendredi du président Hosni Moubarak chassé par la rue, a promis samedi une "transition pacifique" vers "un pouvoir civil élu". Par un communiqué lu à la télévision publique, l'armée charge également le gouvernement actuel d'expédier les affaires courantes en attendant la formation d'un nouveau cabinet gouvernemental.

Le conseil suprême précise que l'Egypte est toujours liée aux traités régionaux et internationaux signés par le passé, déclaration qui devrait rassurer Israël et les Etats-Unis. L'Egypte est l'un des rares pays arabes à avoir conclu un traité de paix avec Israël, en 1979.