Côte d'Ivoire : tirs sur les manifestants

  • A
  • A
Partagez sur :

Les forces de sécurité ivoiriennes ont tiré à l'arme automatique dimanche pour empêcher de nouveaux rassemblements dans un quartier d'Abidjan, Abobo, connu pour son opposition au président sortant Laurent Gbagbo. Aucune manifestation organisée n'a eu lieu, mais les forces de l'ordre ont tiré des rafales pour empêcher la formation de groupes, ont rapporté des témoins à Abobo, bastion d'Alassane Ouattara, reconnu par la communauté internationale comme vainqueur du second tour de la présidentielle le 28 novembre.

Alassane Ouattara avait appelé ses partisans à manifester à partir de samedi pour forcer Gbagbo à abandonner le pouvoir. Les forces de sécurité ont tiré à balles réelles samedi sur les manifestants, et des témoins ont fait état de deux morts.