Catalogne : site web contre violence urbaine

  • A
  • A
Partagez sur :

La police de Catalogne a lancé mercredi un site web montrant les photos de 68 personnes soupçonnées d'avoir participé en mars à des violences urbaines à Barcelone, et demandant aux citoyens de l'aider à les identifier. Des violences avaient éclaté le 29 mars à Barcelone, en marge d'une manifestation syndicale organisée le jour d'une grève générale en Espagne contre la réforme du travail. Des groupes de jeunes avaient affronté la police qui les avait dispersés en faisant usage de balles en caoutchouc.

En réponse à ces violences, les Mossos d'Esquadra, la police régionale, a lancé ce site baptisé "Collaboration citoyenne contre la violence urbaine", accompagné de photos de 68 personnes clairement reconnaissables. La police "demande la collaboration des citoyens pour qu'ils apportent les informations qui permettront l'identification des personnes" responsables présumées "d'actes délictueux ou de vandalisme", indique le texte qui accompagne ces photos.

La police, qui présente cette page comme un "outil de prévention", assure "garantir l'entière confidentialité" sur l'identité des personnes qui fourniront des informations. Des violences ont éclaté à plusieurs reprises depuis l'an dernier à Barcelone, où des groupes antisystème sont très actifs, en marge de manifestations contre la politique d'austérité du gouvernement espagnol et les coupes budgétaires décidées par le gouvernement régional.