Argentine: Identifier les victimes de la dictature

  • Copié
, modifié à

La présidente argentine Cristina Kirchner, a invité mercredi les proches de personnes disparues à l'époque de la dictature (1976-1983) à se rapprocher des autorités, après l'indentification récente des restes du Français Yves Domergue et de son amie mexicaine Cristina Cialceta, enterrés il y a 34 ans. Dans un discours, la présidente a annoncé qu'à ce jour, les restes de 120 victimes avaient été identifiés. "Il en reste encore 700 de plus à identifier (...) J'invite tous les Argentins dont des proches ont disparu à se manifester".