4 chefs de crimes contre l'humanité contre Gbagbo

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

L'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, incarcéré dans la nuit de mardi à mercredi au centre de détention de la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye, est soupçonné de quatre chefs de crimes contre l'humanité, a annoncé mercredi la cour.

"Laurent Gbagbo aurait engagé sa responsabilité pénale individuelle, en tant que coauteur indirect, pour quatre chefs de crimes contre l’humanité à raison de meurtres, de viols et d’autres violences sexuelles, d’actes de persécution et d’autres actes inhumains", a annoncé la CPI dans un communiqué.