3e mariage pour le petit-fils de Mandela

  • A
  • A
Partagez sur :

La première épouse de Mandla Mandela, un petit-fils de Nelson Mandela, veut faire annuler en justice son mariage traditionnel avec une troisième épouse car elle estime qu'ils n'ont pas divorcé en bonne et due forme, a rapporté l'agence sud-africaine Sapa.

Mandla Mandela, 37 ans, a pris samedi une princesse swazie comme troisième femme selon le droit coutumier, ignorant une décision de justice lui interdisant de prendre d'autres épouses tant qu'il serait toujours marié civilement à sa première femme, Tando.

La Haute Cour de Mthatha (Cap oriental, sud) avait estimé jeudi que M. Mandla ne pouvait pas jouer sur tous les tableaux: être marié civilement à sa première femme Tando, qui avait porté plainte, et épouser les suivantes sur la base du droit coutumier, le seul qui autorise la polygamie.