1.500 migrants africains morts en 2011

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

 Plus de 1.500 migrants africains, un record, sont morts en 2011 en tentant de gagner l'Europe par la mer, a annoncé mardi le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

Plus de 58.000 personnes, là aussi un record, sont parvenues à franchir la Méditerranée pour venir en Europe en 2011, souvent à bord d'embarcations de fortune, a ajouté le HCR, selon lequel cet afflux a été favorisé par les révolutions du "printemps arabe", notamment en Tunisie et en Libye.

"Selon les estimations du HCR, plus de 1.500 personnes se sont noyées ou sont portées disparues depuis leur tentative de traversée de la Méditerranée vers l'Europe en 2011", a déclaré Sybella Wilkes, porte-parole de l'agence, à Genève. "L'année 2011 est donc la plus meurtrière dans cette région depuis que le HCR a commencé à enregistrer les statistiques en 2006", a-t-elle ajouté.