EXCLU EUROPE 1 - Coronavirus : ce que dit le rapport sanitaire d'Arnaud Fontanet

, modifié à
Partagez sur :

Les mesures gouvernementales liées au Covid-19 s'appuient sur une vaste enquête menée par l'épidémiologiste Arnaud Fontanet sur 25.000 personnes touchées par le virus. Europe 1 vous dévoile en exclusivité cette étude et décrypte pour vous les lieux de contamination les plus fréquemment cités.  

Le Premier ministre, Jean Castex, invité d’Europe 1 mardi matin, a expliqué que les décisions du gouvernement s’appuient sur une vaste étude auprès de 25.000 personnes qui ont eu le Covid-19. Cette enquête est menée par le professeur Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique. Cette étude, qu'Europe 1 a pu se procurer en exclusivité, nous apprend où nous nous contaminons en priorité, comment attrape-t-on le coronavirus ou encore qui est malade en majorité. 

Le premier enseignement que l'on peut en tirer, c'est que c'est à la maison que l'on se contamine le plus, en général via notre conjoint ou conjointe. Cela représente deux tiers des contaminations exactement. Ensuite à l’extérieur du foyer, les contaminations sont plus nombreuses lors des contacts avec la famille élargie, les collègues sur le lieu de travail, et enfin les amis. Pourquoi ? Lorsque nous sommes avec des proches, nous portons moins le masque, aussi bien la personne contaminée que celle qui va attraper le virus.

54% des malades se sont isolés dès les premiers symptômes

Dans le détail, cette étude, menée auprès de 25.000 personnes, nous montre même quelles sont les situations les plus à risque. C’est avant tout les repas qui jouent un rôle central dans les contaminations hors du foyer, vient ensuite la proximité avec les enfants. Une autre variable est importante : le retard à l’isolement. En effet, 97% des malades se sont isolés... mais ils l’ont fait trop tard. En effet, 54% des personnes interrogées se sont isolées dès les premiers symptômes. Pendant les premiers jours de la maladie, il est malheureusement possible de contaminer beaucoup de monde.

Quelles sont les professions les plus touchées ?

Selon cette étude, la fréquentation des bars, des restaurants et des salles de sport multiplient les risques d'infections. Cependant, une partie de l’étude a été menée pendant le confinement, ce qui laisse Arnaud Fontanet supposer, dans son rapport, que "beaucoup de contaminations dans les bars et restaurants sont dues à des événements clandestins". En revanche, se rendre dans les commerces n'augmenterait pas le risque d’attraper la maladie. 

Enfin, les professions les plus touchées par le virus sont les commerciaux, les personnels de santé, les cadres administratifs, les ouvriers et les chauffeurs. Les enseignants à l’école et à l’université ont été plus épargnés par le virus.

Par Victor Dhollande, édité par Manon Bernard