Var : un détenu se suicide le soir de son incarcération

, modifié à
  • A
  • A
© PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP
Partagez sur :
L'homme, qui s'est pendu avec ses draps, devait comparaître pour des violences sur des agents de la force publique.

Un détenu s'est suicidé mardi soir à la prison de la Farlède, près de Toulon, où il venait d'être incarcéré le jour même et attendait de comparaître le lendemain.

Pendu avec ses draps. L'homme avait été "écroué le jour même", et devait être jugé le lendemain en comparution immédiate, a précisé le procureur de la République à Toulon Bernard Marchal. Il présentait "un profil un peu agité, assez violent", a-t-il ajouté. Selon une source proche du dossier, le jeune homme, qui s'est pendu avec ses draps, devait comparaître pour des violences sur des agents de la force publique.

Sur-occupation de 180%. Le parquet a ouvert une enquête pour "recherche des causes de la mort", la procédure suivie habituellement après un suicide en prison. Une autopsie doit être pratiquée rapidement. Le centre pénitentiaire de la Farlède est une prison ouverte en 2004, dotée de 626 places. Son quartier "maison d'arrêt" affiche un taux de sur-occupation de 180%, le plus élevé des établissements du sud-est de la France, selon les dernières statistiques du ministère de la Justice, arrêtées au 1er septembre.

Les + lus