Hauts-de-Seine : en débouchant son évier, elle tue le chien des voisins

  • A
  • A
police, argentine
Les habitants évacués ont pu retrouver leurs logements vers 21 heures. (Image d'illustration) © Eric PIERMONT / AFP
Partagez sur :
Plusieurs habitants d'un immeuble de Rueil-Malmaison ont du être évacués jeudi en raison d'un risque d'intoxication à l'hydrogène sulfuré, un gaz nocif, apparu alors qu’un habitante tentait de déboucher ses canalisations avec de l'acide.

Plusieurs dizaines habitants d'un immeuble de Rueil-Malmaison, dans les Hauts-de-Seine, ont dû être évacuées par les pompiers jeudi en début de soirée, après qu'une habitante, ayant tenté de déboucher ses canalisations, a provoqué une dangereuse réaction chimique. Si personne n'a été intoxiqué, un chien a toutefois succombé aux émanations, rapporte Le Parisien.

La résidente de cet immeuble de la rue du Château a tenté de déboucher un tuyau d'évacuation d'eau en y versant de l'acide chlorhydrique, un puissant décapant. Mal lui en pris. Elle a déclenché une réaction chimique provoquant la formation d'hydrogène sulfuré, un gaz extrêmement toxique, inflammable et incolore, et dont seule une forte odeur d'œuf pourri trahit la présence.

Un risque d'intoxication et d'incendie

"Je ne suis pas la seule à le faire", s'est défendue cette habitante auprès du quotidien francilien. "Mais moi je n’ai rien perçu, c’est ma voisine qui a senti l’odeur d’œuf pourri et qui a appelé les pompiers… ". En une heure, les secours ont procédé à l'évacuation d'une trentaine d'habitants, l'hydrogène sulfuré pouvant provoquer des pertes de connaissances plus ou moins grave et même des incendies lorsqu'il est soumis à de fortes températures (260°c) comme peut en produire, par exemple, un four ménager.

Aucune victime n'a été à déplorer, hormis un chien retrouvé mort dans un appartement, l'hydrogène sulfuré ayant tendance à "s’accumuler dans les parties basses non ventilées", rappelle encore Le Parisien. Les habitants ont pu regagner leurs pénates vers 21 heures.