Une patiente meurt d'une surdose de morphine

  • A
  • A
Partagez sur :

Une femme de 71 ans atteinte d'un cancer en phase terminale est morte fin février à l'hôpital de La Rochelle après avoir reçu par erreur une dose de morphine dix fois supérieure à la normale, a fait savoir vendredi le procureur de la République, Guy Etienne. Selon les premiers éléments de l'enquête, une infirmière a administré 70 mg de morphine à la septuagénaire, contre les 7 mg autorisés, ce qui a entraîné la mort de la patiente. La soignante a été placée en garde à vue.

"Elle reconnaît et comprend qu'elle a fait une erreur", a déclaré le procureur. Au vu de l'état de santé de la victime, le décès "n'a pas immédiatement surpris le personnel hospitalier", a déclaré le procureur. Mais par la suite, une autre infirmière a découvert dans une poubelle deux ampoules de 50 mg de morphine. En faisant le compte des produits utilisés, elle s'est ensuite rendu compte qu'une quantité importante de morphine manquait.

Les + lus