Travail clandestin : vaste coup de filet

  • A
  • A
Partagez sur :

Quatorze personnes ont été interpellées mardi en Indre-et-Loire, soupçonnées d'une fraude fiscale portant sur des centaines de milliers d'euros d'activités non déclarées mais aussi d'abus de faiblesse, a annoncé jeudi le procureur à Tours.

Les enquêteurs ont découvert sur les comptes bancaires des personnes interpellées, toutes membres de la communauté des gens du voyage, des "flux financiers sans rapport avec leurs revenus déclarés", a précisé Philippe Varin lors d'un point-presse. "En 2009, 224.000 euros ont ainsi transité sur le compte d'un de ces couples, qui avait déclaré 38 euros de revenus pour l'année", a-t-il déclaré.

Ces personnes vivaient officiellement de travaux d'élagage et de jardinage, et bénéficiaient du Revenu de solidarité active (RSA). L'essentiel de leurs revenus occultes provenait de travaux non-déclarés. Certains d'entre eux ont profité de la vulnérabilité de certains clients, notamment des personnes âgées.