Soupçonnée d'avoir brûlé vive sa voisine

  • A
  • A
Partagez sur :

Une femme de 49 ans, hospitalisée pour des brûlures à Charleville-Mézières, a été placée en garde à vue lundi soir après la découverte du corps calciné de sa voisine, une cousine, à Maubert-Fontaine, un village des Ardennes, a-t-on appris mardi de source judiciaire. "Cette personne qui souffre de brûlures qui ont retardé son audition, a reconnu une certaine responsabilité dans la mort de sa voisine", a expliqué Laurent de Caigny, procureur adjoint au parquet de Reims.

Selon lui, la garde à vue devrait se poursuivre jusqu'à mercredi avant la probable ouverture d'une information judiciaire et une mise en examen. "Le contexte est particulier du fait que les deux femmes étaient cousines et se connaissaient de longue date, et nous avons besoin de temps pour tenter de comprendre les circonstances et les causes", a poursuivi le procureur.

Le lundi 18 juillet, le corps calciné d'une femme de 69 ans avait été retrouvé par les pompiers dans sa maison de Maubert-Fontaine, une commune rurale située au nord-ouest de Charleville-Mézières.
"Les pompiers avaient dans un premier temps été appelés par la personne placée en garde à vue qui affirmait avoir été blessée par un chien", a précisé M. de Caigny.