Saint-Quentin: information judiciaire ouverte

  • A
  • A
Partagez sur :

L'intention criminelle est écartée. Une information judiciaire pour homicide involontaire et non assistance à personne en danger a été ouverte par le procureur de la République de Saint-Quentin, dans le cadre de l'incendie qui a coûté la vie à cinq enfants il y a un mois à Saint-Quentin, dans l'Aisne, rapporte Le Courrier picard.

>> Lire aussi : cinq enfants meurent dans un incendie

Le but est "d'évaluer la responsabilité pénale" du père, selon un communiqué du parquet. Ce dernier a écarté l'intention criminelle, privilégiant l'hypothèse "d'un allumage du feu par l'un des enfants qui aurait manipulé un briquet à proximité d'une pile de matelas entreposés à l'étage".

Par ailleurs, le "fort état d'ébriété" du père le soir du drame est "susceptible d’avoir réduit ses capacités de surveillance des enfants, mais également de sauvetage une fois l’incendie déclaré".

>> Lire aussi : des zones d'ombres