Privas : le procureur "comprend" la mère

  • A
  • A
Partagez sur :

Le procureur de la République de Privas, dans l'Ardèche, "comprend les craintes" de la mère de la petite Rose, qui n'a pas laissé sa grand-mère paternelle lui rendre visite, alors que le père de la fillette est mis en examen pour agression sexuelle, a-t-il déclaré samedi.

Dominique Sénéchal, procureur de la République de Privas, réagissait samedi matin à l'action de la grand-mère de Rose, April Reiss, une Américaine de 70 ans qui s'est retranchée en haut d'une grue de 30 mètres pour demander à voir sa petite-fille.

Le procureur a expliqué que le père de Rose, une fillette franco-américaine, était mis en examen pour agression sexuelle sur sa fille et sous contrôle judiciaire. "On peut comprendre que la mère ait des craintes et ait disparu quand elle a su que sa belle-mère voulait voir la petite fille", a-t-il estimé, précisant qu'il ne savait pas où se trouvait la mère et la fille à l'heure actuelle.

Les + lus