Plâtrée pour une simple morsure de vipère

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Les parents d'une fillette mordue par une vipère ont annoncé avoir saisi le Conseil d'État pour demander réparation à l'hôpital de Pont-de-Beauvoisin, en Isère. Le couple évoque “les lourds traumatismes psychologiques” subis par leur fille.

Les faits remontent à mai 2007. Le couple se rend aux urgences de Pont-de-Beauvoisin après que leur fille est tombée sur un trottoir. A l'hôpital, les urgentistes diagnostiquent une fêlure à la main et plâtrent la fillette. Les parents étaient pourtant persuadés d'avoir aperçu une vipère sur le trottoir.

De retour à leur domicile, la main de la fillette a doublé de volume. Les parents se rendent cette fois aux urgences de Vichy, dans l'Allier. Les médecins diagnostiquent une morsure de vipère au pouce. L’enfant est hospitalisée et son diagnostic est réservé les deux premiers jours, rapporte Le Dauphiné Libéré. Après un rejet de leur plainte devant le tribunal administratif de Grenoble, les parents ont décidé de saisir le Conseil d'Etat.

Les + lus