Merah : Abdelkader évoque un 3e homme

  • A
  • A
Partagez sur :

Abdelkader Merah, frère du tueur au scooter, a reconnu la présence d'un troisième homme lors de l'achat du blouson de motard que portait son frère Mohamed lors des tueries de Toulouse et Montauban, a indiqué mercredi une source proche du dossier. Entendu lundi pendant près de sept heures par un juge antiterroriste, Abdelkader Merah, 29 ans, a refusé de donner l'identité de ce troisième homme, dont il avait déjà reconnu la présence lors du vol du scooter, selon cette source.

Lors de sa garde à vue, en mars, Abdelkader Merah avait expliqué avoir pris, à la demande de son frère, le volant de la Clio noire de location ayant servi au vol du scooter. Mohamed Merah était à l'arrière et une troisième personne, "un collègue", occupait la place du passager, selon Abdelkader Merah. C'est ce dernier, selon Abdelkader Merah, qui avait insisté pour suivre Mohamed après qu'il eut volé le scooter et qui l'avait aidé à le cacher.

"Je ne vous donne pas son nom, c'est un ami d'enfance", avait-il répondu aux policiers en mars. Devant le juge, il a répété avoir seulement assisté au vol du scooter. L'achat du blouson avait eu lieu peu après, facturé au nom d'Abdelkader Merah que le commerçant avait reconnu. Selon une autre source proche du dossier, les enquêteurs cherchent toujours à identifier cette troisième personne.

Comme il l'avait fait devant les policiers, Abdelkader Merah s'est défendu devant le juge d'avoir participé à la préparation des meurtres, selon la première source.