Incarcéré par erreur, il assigne l'Etat

  • A
  • A
Partagez sur :

Un homme de 44 ans, incarcéré pendant trois jours par erreur alors qu'il était venu récupérér son téléphone portable dans un commissariat, a assigné l'Etat pour faute lourde, a-t-on appris lundi auprès de son avocat.

Abdelouahab Mimeche, originaire de Fameck (Moselle), avait été contacté par les policiers de Nîmes en octobre 2011, pour le prévenir que son téléphone portable, qu'il avait perdu, avait été retrouvé. Lorsqu'il s'était rendu au commissariat, il avait été interpellé au motif erroné qu'il lui restait un peu plus d'un mois de prison à purger, sur les huit mois qui lui avait été infligés en février 2010 à Nancy.

Les + lus