Ils volaient des iPad pour les revendre

  • A
  • A
Partagez sur :

Deux hommes ont été déférés fin mai devant la justice, soupçonnés d'avoir volé près de 250 tablettes numériques iPad au sein d'une société basée à Créteil dans le Val-de-Marne et de les avoir revendus ensuite à l'étranger, a annoncé mardi la préfecture de police de Paris.

Le 3 mars, cette société, déjà victime en septembre 2010 du vol de 80 iPad, signale aux policiers un nouveau vol de 165 appareils d'une valeur estimée à 73.000 euros. Les enquêteurs parviennent à remonter la piste du receleur, un homme de 25 ans domicilié à Brie-Comte-Robert (Seine-et-Marne). Lors de son audition, il reconnaît que 90 appareils ont bien transité via son intermédiaire et explique aux policiers en avoir revendu une partie "aux Etats-Unis, au Canada et au Royaume-uni", précise la préfecture.

Les enquêteurs réussissent également à identifier son fournisseur, le voleur présumé de iPad : il s'agit d'un cadre de la société dévalisée, âgé de 35 ans, et "notamment connu pour escroquerie", précise la PP. L'examen de ses comptes bancaires fait apparaître un train de vie "bien supérieur à ce que lui permettraient ses seuls revenus", explique la PP. Il est placé en garde à vue le 23 mai, tout comme le receleur présumé. Ils ont tous les deux été déférés le 24 mai devant le justice. Le voleur présumé a été placé en détention provisoire et le receleur présumé remis en liberté, a précisé la PP.