Il reçoit les PV de son homonyme

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Un automobiliste de Gironde a la malchance d'avoir un homonyme dans le Gers, né exactement le même jour que lui et qui commet des excès de vitesse, rapporte Sud-Ouest. Mais les points qui devraient lui être retirés sur son permis le sont sur celui du Girondin, retraité et conducteur paisible. Le 1er décembre dernier, il a ainsi reçu un courrier lui demandant de rendre son permis, car il n'avait plus de points dessus.

L'affaire dure depuis 2008, quand il a reçu un premier retrait de point qui ne le concernait pas lui, mais son homonyme, dont le nom s'écrit de manière légèrement différente.

Une association bordelaise l'a aidé à récupérer trois points et la restitution de son permis, mais depuis, l'automobiliste a une nouvelle fois été flashé par erreur. Une nouvelle requête doit donc être envoyée au garde des Sceaux.