Elle accrochait des boyaux aux arbres

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Une étudiante en art, âgée de 17 ans, a cloué sur plusieurs arbres d'une forêt de Maubec, dans le  Vaucluse, des boyaux d'animaux pour en étudier la décomposition, comme l'explique lundi le journal La Provence. C'est un jogger, interloqué par cette découverte, qui a prévenu samedi matin les gendarmes.

Après enquête, la jeune femme à l'origine de cette pratique peu banale a été identifiée. Elle a expliqué avoir agi ainsi dans le cadre d' un de ses cours portant sur "L'étude de la décomposition de la chair".

Les + lus