Démantèlement d'un trafic de voitures volées

  • A
  • A
Partagez sur :

Quatre hommes et trois femmes, âgés d'une quarantaine d'années, doivent être déférés vendredi matin à Evry, après avoir été interpellés mardi dans l'Essonne, soupçonnés d'avoir organisé un trafic de voitures, a-t-on appris jeudi de source proche de l'enquête.

Des cartes grises de véhicules Peugeot et Citroën étaient dérobées en Belgique, puis, avec de faux certificats, les mis en cause se faisaient délivrer des cartes grises françaises, a expliqué cette source. Des véhicules du même type que celui indiqué sur la carte grise étaient alors volés dans les départements de l'Essonne, des Yvelines et des Hauts-de-Seine.

Les mis en cause bénéficiaient de codes leur permettant de refaire des clés sur internet. Les véhicules étaient ensuite revendus à des particuliers. Des épaves étaient également achetées en Belgique, puis les numéros de chassis étaient découpés et remis sur les voitures volées. Au moins 70 véhicules auraient été volés et maquillés, dont plusieurs ont été retrouvés lors de la perquisition.