Croatie: un prêtre bat à mort un villageois

  • A
  • A
Partagez sur :

La police a arrêté mardi un prêtre catholique accusé d'avoir battu à mort le chef du conseil municipal de Banici, un village du sud de la Croatie, au cours d'une dispute portant sur l'agrandissement du cimetière local, a annoncé la télévision nationale croate.

Alertée d'un incident qui venait de se produire à la maison paroissiale, la police a découvert sur les lieux le corps portant des marques de blessures du défunt.
Agé de 43 ans, le prêtre a été immédiatement placé en détention. La police a confirmé cet incident qui a eu lieu dans la matinée, mais n'a pas donné des précisions sur les personnes impliquées.

Selon la presse locale, la victime et le prêtre étaient de longue date en conflit au sujet de l'agrandissement de la surface du cimetière local, auquel le religieux a procédé sans consulter le conseil municipal. L'évêque de la région de Dubrovnik, Mate Uzinic, a présenté ses condoléances à la famille du défunt. Près de 90% des 4,2 millions de Croates sont catholiques et l'Eglise joue un rôle important au sein de la société locale.