Cinq CRS jugés pour racket

  • A
  • A
Partagez sur :

Cinq CRS vont être jugés jeudi au tribunal de grande instance de Bobigny, soupçonnés d'avoir racketté des chauffeurs de taxi en 2006, principalement en Seine-Saint-Denis.

En août 2006, l'Inspection générale de la police nationale commençait à recevoir des plaintes de chauffeurs. Ils déclaraient avoir été arrêtés par des policiers, qui leur reprochaient des infractions qu'ils estimaient ne pas avoir commises. Les policiers les menaçaient de supprimer des points sur leur permis, ce qui pouvait entraîner la perte de leur emploi.

Les policiers seraient ainsi parvenus à percevoir de l'argent de chauffeurs de taxi. Certains chauffeurs ont déclaré avoir donné plusieurs dizaines d'euros, jusqu'à 290 euros. En septembre 2006, 10 CRS étaient placés en garde à vue dans les locaux de l'Inspection générale des services (IGS) à Paris dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Bobigny. Plusieurs ont reconnu avoir perçu de l'argent.