Armes et drogue saisies à Marseille

  • A
  • A
Partagez sur :

Plusieurs armes à feu automatiques ont été saisies mardi lors du démantèlement d'un réseau structuré de trafic de drogue lundi matin dans une cité des quartiers nord de Marseille, a-t-on appris mardi de sources proches de l'enquête.

Lors de leur intervention dans la cité Campagne Lévêque, dans le 15e arrondissement, les policiers, qui agissaient sous commission rogatoire d'un juge marseillais dans le cadre d'un dossier de stupéfiants et d'association de malfaiteurs, ont découvert une arme de guerre de type kalachnikov et trois pistolets automatiques, a précisé l'une de ces sources.

Une dizaine de personnes ont été interpellées au cours de cette opération, menée conjointement par la police judiciaire et l'Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS), selon une autre source, qualifiant ce dossier d'"une des plus intéressantes enquêtes sur le trafic de stupéfiants de ces derniers mois". En matière de stupéfiants la garde à vue peut durer 96 heures. Quelque 60 kg de résine de cannabis et une somme en liquide de 60.000 euros ont été saisis.Les dealers livraient la drogue dans des caddies de supermarchés.

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls était en déplacement lundi à Marseille, où le trafic de drogue est à l'origine de nombreux règlements de comptes. Douze personnes ont ainsi été tuées par balles depuis le début de l'année dans la région.