Mai 68 : le jour où Europe 1 et RTL ont diffusé une émission commune

, modifié à
  • A
  • A
Jean Yanne, voix mythique de RTL, et Francis Blanche d'Europe numéro 1 se sont retrouvés le temps d'une émission commune le 6 mai 1968 1: 21:42
© AFP
Partagez sur :

ARCHIVES -  Le 8 mai 1968, les deux stations privées, dont les sièges sont voisins, mettent en scène leur "rivalité" sur les ondes pour faire découvrir à leurs auditeurs le son en stéréo.

Tout commence par quelques notes jazzy, le temps de "coupler" les deux antennes. Il y a 50 ans, le 8 mai 1968, celles qu’on appelait à l’époque "Europe Numéro 1" et "Radio Télé Luxembourg" décident pendant un peu plus d’une heure de proposer à leurs auditeurs une émission réalisée… en commun. Un Objet Radiophonique Non Identifié, au ton décalé, que les documentalistes d’Europe 1 ont redécouvert il y a peu.

Une émission entre voisins. Commençons par un rappel géographique : entre le 26bis rue François 1er, l’adresse historique d’Europe 1, et le 22 rue Bayard, celle de RTL jusqu’au récent déménagement, il y a précisément 300 mètres à parcourir à pied. Depuis mars 1968 et la toute première assemblée générale de la faculté de Nanterre, les deux radios couvrent côte à côte le sujet. D’ailleurs, au cours de cette émission spéciale, alors que les mouvements populaires de Mai 68 battent leur plein, les informations de 21h  présentées par René Duval pour Europe 1 et Jean-Pierre Farkas pour RTL,  y seront entièrement consacrées.

Les débuts de la stéréo. "Si vous avez vos deux récepteurs, vous devez entendre la même modulation sur Radio Télé Luxembourg poste de gauche, sur Europe n°1 poste de droite. Je vous précise tout de suite que si malheureusement pour vous, vous n’avez qu’un récepteur, restez à l’écoute, vous pourrez suivre notre émission dans des conditions parfaitement acceptables." Roger Crécher, alors directeur de Radio Luxembourg, et Jean Peigné, directeur des programmes d’Europe n°1,   introduisent cette émission qui devait permettre aux auditeurs de découvrir la qualité du son stéréo. L’occasion également pour les auditeurs de découvrir de nouveaux disques de variété des chanteurs du moment comme Yves Montand pour son nouveau titre La bicyclette ou encore J’ai la boule au plafond de Régine.

Des voix mythiques. Jean Yanne, célèbre voix de la station rouge y donne la réplique au non moins célèbre Francis Blanche, qui officie sur Europe numéro 1. Au programme,  un sketch savoureux d’une rencontre au sommet entre les patrons des deux stations dans les égouts qui séparent les radios. De leurs côtés,  Jacques Martin pour Europe 1 et Georges De Caunes, journaliste de RTL, proposent les informations en chansons. Philippe Bouvard, lui,  accepte, à contre cœur et avec humour, d'encourager les débuts d’une nouvelle chanteuse, Mireille Mathieu et de son titre La dernière valse… Un titre qui lui a permis d’être en tête des charts français et lui ouvrira la porte de ceux du  Royaume Uni.

Une heure vingt de sketchs et chansons parodiques. L’émission se conclut par un sermon solennel de Jean Yanne qui a pour thème la célébration d’une union, entre "Europus Numeroem Unum et Radium Luxembourgen" et les pronostics hippiques d’une course entre la rue Bayard et la rue François 1er. Une plongée au cœur de cette émission unique entre le deux radios.

animateur
Par Europe 1
Les émissions précédentes