Ogui, Katarina Witt et Pierre Cardin : les documentaires à ne pas manquer à la télévision ce mercredi

  • A
  • A
3:20
Le zapping de demain est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Du lundi au vendredi dans Culture médias, Eva Roque vous livre ses conseils TV pour la soirée. Ce mercredi, la télévision forme des arabesques avec une esthétique du mouvement, des courbes et des formes à découvrir dans trois documentaires. "Ogui, médecin des steppes de Mongolie" sur Ushuaïa à 20h45, "Katarina Witt, doubles axels et rebondissements" sur Arte à 22h25 et "Pierre Cardin" sur Canal+ à 22h40.

Quels seront les moments forts sur nos écrans ce soir. Quel est le thème ?

Les arabesques avec une esthétique du mouvement, des courbes et des formes à découvrir dans trois documentaires ce soir.

Sur la chaîne Ushuaïa, Ogui trace des arabesques dans les prairies de la steppe de Mongolie à bord de sa moto.

Elle a 35 ans, elle est médecin. Une médecin nomade chargée de soigner les éleveurs qui parcourent des milliers de kilomètres au gré des saisons. Il s’agit d’un documentaire sublime sur cette femme et son mode de vie. Un mode de vie remis en cause avec le réchauffement climatique. Les prairies se raréfient, au moment où les troupeaux sont de plus en plus importants. Et Ogui, de regretter le système communiste quand le nombre de bêtes était limité.

Sur Arte, elle aussi a aimé le système communiste.

Portrait d’une immense championne du patinage artistique : Katarina Witt. En échange de ses arabesques sur la glace, elle a bénéficié du soutien du parti en RFA. Mais à quel prix ? Surveillée par la stasi depuis son plus jeune âge, elle s’est imaginée des scénarios avant chaque compétition. Avant même la chute du mur, Katarina Witt devient une star aux États-Unis. Elle multiplie les shows, les tournées et tombe sur Donald Trump.

Finissons avec de l’élégance à la française.

Elle s’est exportée jusque dans les pays communiste dans les années 60 et 70 et qui continue à s’imposer comme une grande marque du luxe et du prêt-à-porter : Pierre Cardin. Portrait hagiographique mais pas inintéressant de l’homme âgé de 98 ans, à découvrir sur Canal+ et au cinéma. L’homme est décrit comme un génie, un visionnaire. Lui, se replonge non sans délectation dans ses amitiés et ses amours de jeunesse. C’est un documentaire rythmé par les arabesques dessinées par Cardin et, pour finir, un mantra de Pierre Cardin.

Les documentaires de la soirée

- "Ogui, médecin des steppes de Mongolie" sur Ushuaïa à 20h45

- "Katarina Witt, doubles axels et rebondissements" sur Arte à 22h25

- "Pierre Cardin" sur Canal+ à 22h40