"Faut pas rêver" et "Patients" : de la communication et du sourire ce mercredi soir

  • A
  • A
2:46
Le zapping de demain est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Du lundi au vendredi dans Culture médias, Eva Roque vous livre ses conseils TV pour la soirée. Ce mercredi, elle nous propose deux programmes sur le thème de la communication positive. Des sourires dans "Faut pas rêver" sur France 3 à 21h05 et des sourires avec "Patients" sur Arte à 20h55, c’est ce qui vous attend ce mercredi soir.

On se projette en jetant un coup d’œil aux programmes du soir. Quel est le thème du jour ?

La communication !

Philippe Gougler possède cette capacité à pouvoir communiquer justement avec n’importe quel être sur cette terre. Il le prouve dans chaque numéro de "Faut pas rêver".

Comme ce soir, direction la Drôme. Un périple au cours duquel il rencontre un homme, amateur d’oiseaux, fabricant d’appeaux et donc capable de communiquer avec les piafs. Démonstration avec un de ses appeaux. Plusieurs rencontres aussi improbables rythment ce numéro de "Faut pas rêver" tournés dans des décors sublimes. Eva Roque a été très touchée par Julie. Dans une précédente vie, elle était cavalière, acrobate. Malheureusement une sclérose en plaque a mis fin à cette carrière. Elle s’est reconvertie : la voilà éleveuse d’ânesse dont le lait lui permet de produire des savons. Des ânesses aussi entêtées qu’elle. Entre elle et ses bêtes, la communication est organique ! Julie déborde d’énergie, et répète qu’elle vit mieux avec sa maladie que sans parce qu’elle prend conscience de l’importance de chaque instant.

Les héros du film "Patients" signé Grand Corps Malade et Medhi Idir sont tout aussi touchants.

À commencer par Ben, le héros, double de Grand Corps malade. Tétraplégique après un saut dans une piscine pas assez remplie. Dans le centre de rééducation, un nouveau monde l’attend. Il y rencontre Farid, Toussaint, Steeve… Et quand un de ses copains de l’extérieur lui rend visite, c’est deux univers qui se confrontent. La communication à coup de vannes, c’est la méthode salvatrice pour Ben. Le moyen de dédramatiser la situation. Ce film est une bulle d’oxygène, une bouffée d’optimisme et d’intelligence, 110 minutes pour mesurer la valeur de la vie et sourire.

Pour résumer :

Des sourires dans "Faut pas rêver" sur France 3 à 21h05 et des sourires avec "Patients" sur Arte à 20h55, c’est ce qui vous attend ce mercredi soir.