Les dangers de l’alcoolisation fœtale

  • A
  • A
La question santé est une chronique de l'émission Debout les copains !
Partagez sur :

Chaque jour, Marcel Ichou décrypte un fait d'actualité en lien avec la santé.

Une nouvelle étude vient de démontrer les dangers de l'alcool pour le fœtus.

L'alcool reste un toxique. On se sert de l'alcool pour désinfecter les plaies, puisque cela permet de tuer les membranes des bactéries. Or, les bactéries sont des cellules. Donc, l'alcool peut les détruire mais aussi leur métabolisme, c'est-à-dire leur transformation.

Chez la femme enceinte, ce n'est pas elle qui risque des problèmes mais le fœtus. Car le sang passe par le cordon ombilical et c'est un organe en développement. Sur le cerveau ou le foie, cela fait des dégâts et cela peut faire des dégâts avec une seule consommation.

Il ne faut pas boire comme il ne faut pas fumer pendant les grossesses.

 

Quels sont concrètement les risques pour l'enfant ?

Ce sont des retards intellectuels, mentaux et des malformations génétiques : des dégâts très sérieux.

Une nouvelle étude a récemment indiqué que même un seul verre de vin ou de bière comportait un danger pour la santé. Quels sont les repères de consommation à avoir ?

Consommer de l'alcool régulièrement fait des dégâts. Quelqu'un qui boit 2 ou 3 verres de vin par jour pendant 20 ans ne va pas avoir la même consommation que celui qui ne boit pas. Mais restons nuancés !