Cher Didier Deschamps, quelques grammes de fitness dans ce monde de buts

  • A
  • A
3:18
Lettre ou ne pas lettre est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Chaque vendredi, Michaël Hirsch nous fait partager une lettre adressée à une personnalité ou une institution qui fait l'actualité.

 

La Coupe du monde de football a démarré ce jeudi. Ce vendredi matin c’est le patriote, le supporter et même le fanatique qui sommeille en Michaël Hirsch qui a décidé de prendre sa plume pour célébrer notre équipe nationale !

Cher Didier Deschamps,

Je tenais en cette veille du premier match à vous apporter tout mon soutien ! Et d’ailleurs, afin de manifester notre enthousiasme pour l'équipe de France nous devrions, je crois, dès aujourd'hui vous dédier des chants : des chants de liesse, we can, des chants de la montagne à cheval ou encore des chants Élysées. Pourvu qu’un son impur abreuve nos sillons.

Et ce, qu’importent les résultats à venir car finalement, y a pas de raison qu'on n'aime les gens uniquement lorsqu'ils réussissent : être supporter, c'est communier lors des belles victoires mais aussi se réunir dans les sales défaites. Même si, être un fan libéré, tu sais, c'est pas si facile.

Et dès le début, l’équipe de France devra mouiller le maillot, sans pour autant jouer les poules mouillées. Car en Russie on joue plutôt les poules de luxe, ces poules de luxe d’ailleurs qui comme les joueurs se font le maillot et trop souvent se disputent.

Mais pour l’occasion, ce mondial sera une grande fête à la Russe où on fera tourner les soviets, sorte de Danse avec les Tsars mais certainement plus arrosée. Oui, je me fais la vodka du diable?  Pour oublier les dégâts que l’alcool cause.

Bref, pour ce premier tour, donc, nos chers bleus devront commencer par coacher la case de la bande de Sydney, puis mettre le feu, face à ce Pérou technique, et en enfin ne faire qu’une bouchée du Danemark. Car même à la mano, il faudra l’avaler la tribu de Danois.

Et pour ce faire, pléthore de joueurs cher Didier sont à votre disposition. On pourra s’enthousiasmer d’un numéro périlleux de Fékir, qui est un nabil mélange de vitesse et technique, admirer également quand Lemar veille du monde et puis apprécier les incessants efforts de Blaise Matuidi lorsqu’on le voit faire ses allers-retours on a envie de fredonner, "Il va, il va et il vient, au milieu de terrain, et ça nous fait du bien !".

Vous savez, il faut toujours célébrer une bonne partie de Blaise.

Et puis vous pourrez compter aussi sur des soutiens de choix, notre président bien-sûr, mais aussi des partisans plus insolites, puisqu’il y a même parmi ces inédits zidane.

Bref, cher Didier, il est temps pour vos joueurs d’enfiler leur maillot et de nous faire rêver en quelques shorts. L’appel du 15 juin a sonné, cet appel qui ne concerne qu’en général deux goals, cette fois concernera trois gardiens et 19 joueurs deschamps ! Alors bonne coupe du monde, et on vous espère en bonne forme, car on aura bien besoin de quelques grammes de fitness dans ce monde de buts.

Tendrement,

Michaël