A la découverte du Tonnerrois : les gougères au fromage

  • A
  • A
5:40
© EUROPE 1
En balade ce week-end est une chronique de l'émission Europe Matin - Week-end - 6h-9h
Partagez sur :

Tous les samedis et dimanches, Vanessa Zhâ et Olivier Poels nous font découvrir quelques pépites du patrimoine français. Aujourd'hui, le village bourguignon de Tonnerre et une recette de gougères au fromage.

On part en Bourgogne, pour une balade automnale dans l’Yonne pour découvrir le Tonnerrois...

En général, on va plus du côté d’Auxerre, de Chablis... Là, c’est Tonnerre, pas loin du canal de Bourgogne. Tonnerre, c’est la petite cité de caractère bourguignonne par excellence. On la surnomme à juste titre la petite Venise bourguignonne. Elle est chargée en Histoire. Elle fait parler d’elle quand Marguerite de Bourgogne, la belle-sœur de Saint Louis, fait construire au 13ème siècle l’Hôtel-Dieu et déplace la ville au pied du Mont Bellan, pour se développer autour d’une source qui existe depuis la préhistoire.

La mystérieuse source Dionne, dont tout le monde parle. Comme elle est très profonde, bleue et qu’elle ne se tarit jamais, les Bourguignons pensaient que c’était une création terrestre ou diabolique. D’ailleurs si ils l’appellent Dionne, c’est en référence à Divonin, la divinité Gauloise des sources et des gouffres. Et puis figurez-vous que Tonnerre faisait aussi parler d’elle à la cour de Versailles grâce à un mystérieux personnage : le chevalier d'Eon.

Y a-t-il encore des traces de lui à Tonnerre ?

Oui a sa maison natale, mais aussi sa maison familiale : un hôtel particulier du 18ème qui abrite son musée. Et d’ailleurs, un objet en dit beaucoup sur lui. Ecoutez Rémé Chambrillon, de l’office du tourisme de Tonnerre : "Pour ceux qui ne connaissent pas l'histoire du chevalier d'Eon, la seule chose qu'il faut savoir d'emblée, parce que c'est ce sujet-là qui fait beaucoup parler de lui, est qu'il a été un espion de Louis XV, donc il a souvent été envoyé en mission dans d'autres états, notamment en Russie. Pour ce faire, il se faisait passer pour une femme. Ici on plaisante beaucoup en disant 'la chevalière d'Eon'. Il a passé la moitié de sa vie en tant que femme. Lorsqu'on visite le musée, on a la chance de pouvoir voir une de ses robes."

Le chevalier d'Eon est mort en tant que femme d’ailleurs.

Et pour découvrir le tonnerrois qu’est-ce que vous proposez ?

D’enfourcher un vélo, d’emprunter la vélo-route le long du canal de Bourgogne pour vous baladez dans la Vallée de l’Armançon, au milieu des vignes et des pépites du patrimoine. Il y a de magnifiques châteaux dont le Château de Tanlay et le Château de Maulnes qui domine les collines du Tonnerrois. Il est unique en France ce château, car c’est le seul qui soit pentagonal. Et puis il y aussi le château d’Ancy-le-Franc et de Noyers-sur-Serein. Coté insolite, arrêtez-vous à Argentenay, pas loin de Tonnerre, pour vous ressourcer à la forêt des géants verts. Alain Bresson y a créé des sculptures végétales géantes. On rentre dans un univers magique et artistique.

Une adresse pour se reposer ?

Le clos des Hérons à Tonnerre, qui compte cinq chambres d’hôtes lumineuses et spacieuses de plein pied qui donnent sur la nature.