Frank Lebœuf se souvient de l'appel de l'abbé Pierre en février 1954 : "Il est monstrueusement beau et tendre"

  • A
  • A