Laissons les hérissons s'aimer en toute tranquillité !

  • A
  • A
2:54
En attendant demain est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1 - Le 6h - 9h
Partagez sur :

Il est important de ne pas déranger les hérissons même s'ils en empêchent certains de dormir en s'accouplant.

Saviez-vous que les hérissons sont très démonstratifs lorsqu’ils font l’amour ?

On aurait pu penser que c’était peut-être à cause de leurs poils si durs que l’on dirait des épines. Si on visualise la scène deux secondes, on imagine que ça ne doit pas être facile pour le mâle d’enfourcher sa partenaire femelle, sans se faire atrocement mal avec cette carapace de piques acérées d’où ces ébats torrides et bruyants lors de la saison des accouplements, en ce moment même. À la campagne, vous les avez sans doute déjà entendu mais on s’habitue à part quelques citadins grincheux et puritains. Au cœur de l’été, en Bavière, des hérissons très chauds ont rendu fous certains villageois incapables de fermer l’œil de la nuit et persuadés d’être déranger par des bandes de jeunes alcoolisés. Après enquête, les policiers (appelés pour tapage nocturne) ont découvert qu’il s’agissait de pacifiques hérissons en train de s’envoyer en l’air.

Ils font tant de bruit que cela ?

C’est infernal. Malgré les piques, ils s’en sortent très bien et ce n’est donc pas de douleur qu’ils crient, qu’ils couinent, qu’il gémissent mais bien de plaisir et ça peut durer des heures. Pour être précis, se sont les mâles les plus sonores. Des râles qui ressemblent d’ailleurs à ceux des hommes.

Que faut-il faire ?

D’abord qu’on les laisse "forniquer" en paix, sans les déranger. Qu’on leur enseigne même le kamasutra pour les animaux car il faut plutôt se réjouir de ces galipettes. S’ils copulent ainsi c’est aussi par instinct de survie. N’oublions pas que c’est une espèce en voie de disparition qui est victime des pesticides, des routes et des piscines. Selon l’ONG, la Boule épique, la fin des hérissons est pour 2025 si rien n’est fait. En Grande-Bretagne, leur population a chuté de 75% à la campagne en moins de 20 ans. Un hérisson qui quitte le nid a une espérance de vie de deux ans.
Quand il était petit, Philippe Montanay était impressionné par tous ces hérissons écrasés sur les routes, transformés en paillassons. Les pauvres, ils mettaient tellement de temps à traverser les nationales. On a bien construit des tunnels rien que pour eux afin de les protéger mais ça ne suffit pas. Alors ce n’est pas le jour où ils font des petits qu’on va les punir. Et si ça vous empêche de dormir, faites l’amour avec vigueur pour couvrir l’extase sonore des hérissons.