Demain, le Hummer New look carburera à l’électricité

  • A
  • A
3:16
En attendant demain est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1 - Le 6h - 9h
Partagez sur :

Le Hummer incarnait la toute-puissance américaine, l’arrogance même. Dix ans après l’arrêt de sa production, une énorme jeep revient sur scène mais dans une version électrique.

Il devrait être présenté en mai prochain en grandes pompes par son constructeur General  Motors. Un suspense bien entretenu puisque, pour l’instant, ne circule  qu’un clip publicitaire spectaculaire en guide de teaser. La marque n’y  dévoile que la calandre carnassière en chrome de la bête car le monstre est bel et bien de retour. Avec 1000 chevaux, il passe de 0 à 100 km/h en trois seconde seulement. Une bombe mais tout ça, insiste la pub, sans bruit assourdissant et sans empreinte carbone. Bref, dans un silence absolu puisque Le Hummer New look carbure à l’électricité.

Ça va suffire pour le relancer après une éclipse d’une décennie ?

C’est le pari risqué de General Motors, persuadé qu’en le barbouillant en vert avec des batteries et en le débarrassant de son principal péché, sa voracité (il consommait 30 litres aux cents km),  il pourra redonner une seconde vie à ce véhicule hors norme. Icône des rappeurs, il fait partie du patrimoine américain. À sa sortie en 1992  le Hummer n’est en fait que la version "civile" du mastodonte militaire construit pour remplacer les jeep. Dans l’armée américaine, son heure de gloire c’est la guerre du golfe où il incarne la superpuissance US dans le désert. Plus à l’aise au milieu des bombes que sur les départementales françaises où il faisait sensation avec ses 2,5 mètres de large, un peu moins que deux smart réunie. Bref, une aberration automobile et un concentré de tous les excès.

Le zéro émission ne vas pas relancer la mode des très grosses voitures sur les routes ?

La consommation de carburant et l’effet de serre avaient conduit les constructeurs à faire subir à leurs modèles une drastique cure d’amaigrissement. Avec l’électrique,  les voilà à nouveau décomplexés et prêts à assumer toutes les outrances puisqu’ils ne polluent plus. La planète n’est donc pas menacée. Le Hummer, chef de file d’une nouvelle génération de colosses en tôle qui vont parader demain sur les  deux fois quatre voies de l’ouest américain. Les  pick up XXL , voitures les plus vendues aux State, retrouvent le sourire tandis qu’Elon Musk compte bien lancer sur le marché son cyber truck fin 2021. Mi-camion, mi-voiture, au look anguleux et futuriste, près de six mètres de long et taillé pour rouler  sur la planète mars. Big is beautiful, demain le slogan est de retour dans l’industrie automobile américaine.