La permanence de Guérini dégradée, un Français sur trois jette ses déchets en voiture, des organes humains dans des animaux

, modifié à
  • A
  • A
Désolé, ce contenu n'est plus disponible.
Le journal de 8h d'Europe 1 est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

Le Brief - Ce qu'il ne fallait pas manquer dans l'actu à 18 heures ce jeudi 1er août : la permanence de Stanislas Guérini dégradée à Paris, un Français sur trois jette ses déchets en voiture sur autoroute, des organes humains à l'intérieur d'animaux au Japon

La permanence de Guérini dégradée

Une de plus… Nouvelle dégradation d'une permanence d'un élu En marche : cette fois-ci c'est le patron de LREM, Stanislas Guérini, qui est visé. On l'a appris en début d'après-midi, des tags ont été découverts cette nuit sur sa permanence dans le 17ème arrondissement de Paris. La teneur des messages, contre le CETA et les policiers, laisse penser que cela provient d'opposants politiques. Au total, pas moins de 15 permanences d'élus de la majorité ont été vandalisées ou taguées depuis le vote du CETA, il y a dix jours. Cela rappelle les dégradations commises pendant l'hiver et la crise des Gilets jaunes mais aussi les contestations de la loi Travail, en 2016

Qui jette ses déchets par la voiture ? 

Si vous êtes parti en vacances et que vous n'avez pas jeté un mégot ou en emballage par la fenêtre de la voiture, je tiens à vous décerner un bon point parce que tout le monde n'est pas comme vous. 37%, plus d'un tiers des Français déclarent avoir déjà jeté des déchets par la fenêtre sur l'autoroute au moins une fois dans leur vie. C'est malheureusement un chiffre en hausse, ils étaient 33% l'année dernière, selon cette étude Ipsos pour Vinci Autoroutes. Petit rappel des choses auxquelles il faut penser avant de prendre la route, emportez avec vous un petit sac pour la poubelle et si vous fumez, un petit cendrier de poche. Vous verrez, ça peut même servir une fois arrivé à destination.

Organe humain cherche corps animal

Allez on termine avec une nouvelle un peu hallucinante. Direction pour cela les labos du Japon. Des scientifiques pourront y essayer de fabriquer, tenez-vous bien, des organes humains à l'intérieur d'animaux. Concrètement, ils vont implanter des cellules souches humaines dans des embryons animaux modifiés. Par exemple implanter des cellules humaines dans l'utérus d'une souris à qui il manque un pancréas pour que les cellules se développent et forment un pancréas. Ne paniquez pas immédiatement, on n'est pas encore au stade de l'hybride entre l'homme et l'animal. Pour l'heure, on est au stade de la chimère, c'est-à-dire une entité composée à la fois de cellules animales et de cellules humaines.