Des manifestations en Russie, Emmanuel Macron en Serbie, des policiers réclament des fans zones pour la CAN.

SAISON 2018 - 2019
  • A
  • A
1:50
Partagez sur :

Le Brief - Les trois infos qu'il ne fallait pas manquer à 20 heures : En Russie, les Moscovites manifestent pour des élections plus justes. Emmanuel Macron aura trois gros dossiers à gérer en Serbie. Un syndicat de police réclame l'installation de fans zones pour la finale de la Coupe d'Afrique des Nations.

Les Moscovites veulent des élections plus justes

Des milliers de personnes rassemblées devant des bâtiments institutionnels. Voici ce qui s'est passé hier à Moscou, en Russie, et qui devrait se reproduire ce soir. Et bien ils manifestent pour réclamer des élections justes. Le 8 septembre prochain, les Moscovites doivent élire des députés locaux. Mais les candidats de l'opposition ont beaucoup de mal à se présenter. Les signatures nécessaires pour participer sont invalidées dans des conditions opaques, les procédures sont arbitraires et les militants menacés. Largement de quoi descendre dans la rue.

Trois dossiers sur la table de Macron en Serbie

Emmanuel Macron est arrivé cet après-midi à Belgrade, en Serbie, pour une visite d'une petite journée. Et vous vous posez peut-être la question : pour quoi faire ? Et bien il y a au moins trois dossiers sur la table. D'abord, le Kosovo. Paris aimerait que la Serbie reprenne le dialogue avec son ancienne province, dont elle ne reconnaît toujours pas l'indépendance. Ensuite, l'adhésion de la Serbie à l'Union européenne. Emmanuel Macron est contre pour l'instant. Et puis, un réchauffement des relations entre Paris et Belgrade. Depuis le 11 novembre dernier, ce n'est pas au beau fixe : pour les commémorations de l'armistice, le président serbe avait été humilié de se retrouver moins bien placé que son homologue kosovar en tribune. Il va falloir réparer les pots cassés.

Des fans zones en finale de la CAN ?

Et si la solution, c'était d'installer des fans zones ? Le syndicat Alternative Police en réclame pour la finale de la Coupe d'Afrique des Nations, vendredi. Cela fait deux fois, après le quart et la demi remportées par l'Algérie, qu'il y a des débordements de supporters en liesse. Selon ce syndicat, des fans zones permettraient plus de sécurité.

Les émissions précédentes