Total rachète Direct Energie

SAISON 2017 - 2018
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Chaque matin, Emmanuel Duteil fait le point sur l'actualité économique.

On passe à l'économie avec vous Emmanuel Duteil. Vous revenez, ce matin, sur le rachat de Direct Energie par Total. Ça a été annoncé hier.

Oui c'est vraiment un rachat majeur pour Total. Ca va lui permettre de devenir - encore plus qu'aujourd'hui - un concurrent très sérieux d'EDF et d'Engie dans la fourniture d'électricité ou de gaz en France et en Belgique. Direct Energie c'est le plus gros des opérateurs alternatifs. C'est le numéro 3 du marché. Il a réussi à vraiment se trouver une place ces dernières années sur ce marché. C'est exactement ce dont Total avait besoin pour se renforcer. Il est en effet arrivé sur ce marché en voulant un peu casser les prix il y a quelques mois à grand renfort de communication. Vous l'aviez surement tous vu il a lancé Total Spring. Ça commençait à prendre un peu mais là grâce à ce rachat Total va vraiment être un vrai concurrent. Il vise 15% du marché d'ici à 2022. Et pour cela il y met le prix : 1,4 milliard d'euros.

Mais pourquoi Total veut se développer sur ce marché ?

Patrick Pouyanné le patron de Total le dit à qui veut l'entendre. On veut aller de la pompe à la prise. Il veut donc toujours rester un acteur majeur du pétrole mais il veut aussi se développer sur la fourniture d'électricité et de gaz. Ça permet de préparer le groupe à l'après pétrole, ça le rend aussi moins dépendant de l'évolution des prix du baril. Chez Total on est surtout convaincu que demain le monde sera de plus en plus électrique au sens consommation électrique pas au sens énervements un peu partout bien sûr. Ce rachat de Direct Energie par Total s'inscrit donc pleinement dans cette volonté de diversification.

Ca va devenir un vrai concurrent pour EDF et Engie ?

Bon EDF ou encore Engie ont de la marge. Engie a encore environ 70% du marché du gaz. EDF plus de 80% de celui de l'électricité. Mais Total arrive au bon moment Il y a une vraie accélération en ce moment pour les opérateurs alternatifs. De plus en plus de français sont séduits. Et Total a un vrai avantage par rapport aux autres opérateurs alternatif comme l'italien Eni, Cdiscount ou même butagaz, sa notoriété. C'est pour cela qu'il avait décidé il y a quelques mois de se lancer sous la marque Total Spring. On verra si la marque direct énergie est conservée ou pas. Ce n'est pas encore tranché. En tout cas Total qui croit à fond à ce marché promet qu'il va développer cette branche et qu'il espère donc créer de l'emploi.

Et quid des prix ?

C'est une bonne question. Total est arrivé avec Total Spring un peu comme free dans la téléphonie en voulant un peu casser les prix. Même si récemment la CLCV a montré qu'au-delà de l'annonce l'économie n'était pas si forte chez Total comme chez bon nombre de ces concurrents. Mais là l'association de consommateurs se dit inquiète. Elle pense que cette concentration autour de gros acteurs va un peu casser le début de bataille des prix et que les prix pourraient même au contraire monter selon elle.

Les émissions précédentes