Jean-Claude Mailly a retrouvé du travail

SAISON 2017 - 2018
  • A
  • A
2:58
Partagez sur :

Chaque matin, Emmanuel Duteil fait le point sur l'actualité économique.

Ce mardi, Emmanuel Duteil revient sur l’initiative de Jean-Claude Mailly.

L'ancien secrétaire général de FO s'est lancé dans le monde entrepreneurial. Il a créé son cabinet de conseil et vient de rejoindre Alixio en qualité de senior advisor, autrement dit en qualité de conseiller de haut de niveau. Alixio c'est une grosse société de conseil en stratégie sociale et accompagnement du changement, présidée par Raymond Soubie qui est l'un des plus grands spécialistes du social en France. Il a été notamment conseiller social de Nicolas Sarkozy, ils se connaissent donc sur le bout des doigts. Jean-Claude Mailly ne sera pas salarié, sa société a un contrat avec Alixio. Il va commencer dans les jours à venir sur ces premiers dossiers. Des dossiers sur lequel il ne sera pas en porte à faux comme la fermeture d'une usine. Il va apporter son expertise notamment sur la responsabilité sociétale des entreprises et sera payé comme les autres.

Mais ils n'ont certainement pas été tout le temps d'accord.

En effet, il y a eu des divergences de vue. Les spécialistes du social ont l'habitude de dire que FO n'est jamais aussi heureux que sous un gouvernement de droite. Pas du tout parce qu'ils sont d'accord mais généralement, ils arrivent assez bien à négocier avec. Selon Raymond Soubie, Jean-Mailly est vif et intelligent. Il faut dire qu'au-delà des divergences de vue Jean-Claude Mailly c'est une sacrée prise. À 65 ans, c'est un acteur très important du dialogue social en France, ce qui lui vaut une expertise de premier plan.

Cette arrivée doit faire grincer des dents chez FO ?

C'est sûr que ça fait un peu vendre son âme au diable comme le disait un bon connaisseur des syndicats, mais les relations avec la base étaient déjà tendues. Il y a eu quelques mots doux entre lui et son successeur. Jean-Claude Mailly a parlé de trahison notamment après le premier discours de Pascal Pavageau. Il faut dire que durant les derniers mois de son mandat Jean-Claude Mailly a dérouté ses troupes, lui qui était à la tête d'un syndicat contestataire et qui a défilé bras dessus bras dessus avec Philippe Martinez contre la loi El Khomri, est devenu doux comme un agneau en accompagnant la réforme Macron sur le travail. C'était très très mal passé en interne. Ce qui est drôle en tout cas c'est que lui qui était un apparatchik chez FO va pour la première fois de sa vie être entrepreneur et travailler pour une entreprise privée.

Les émissions précédentes