Saint-Etienne-du-Rouvray honore le père Jacques Hamel

SAISON 2016 - 2017
  • A
  • A
4:20
Partagez sur :

Chaque matin, Julien Pearce revient sur ce qui fait la Une des quotidiens nationaux.

On commence avec La Croix. "L'hommage", titre le journal dont la Une montre un portrait du père Jacques Hamel, assassiné il y a tout juste un an en pleine messe par deux terroristes islamistes. La ville de Saint-Etienne-du-Rouvray en Normandie honore aujourd'hui la mémoire de ce curé très apprécié des fidèles. Une messe sera célébrée ce matin à 9h dans l'église où a eu lieu l'attentat, en présence notamment du président Macron. Un an après, le choc est toujours palpable écrit La Croix. "J'ai toujours le même sentiment d'incompréhension", témoigne Mohamed, le responsable d'une association culturelle musulmane. Ce drame a renforcé le dialogue interreligieux dans la ville. "Avant on était discret dans nos échanges, cela nous paraissait évident. Désormais on a compris la nécessité d'en parler. La société a besoin de savoir", conclut Mohamed.

"Le pari fou de Besson" titre en Une le Parisien/Aujourd'hui en France. "Valérian et la Cité des Mille Planètes" sort aujourd'hui en salles. Un film au budget pharaonique, 197 millions d'euros. C'est le film européen le plus cher de l'histoire, 2.500 personnes mobilisées, six studios impliqués dans les effets spéciaux. Luc Besson s'est lâché ! Et s'est impliqué comme jamais explique l'article. Pendant tout le tournage, le cinéaste tenait lui-même la caméra. Un rôle habituellement délégué à un technicien.

Y-a-t-il trop de touristes en France ? C'est la question que pose Libération en Une ce matin. Alors que le Premier ministre Edouard Philippe réunira aujourd'hui le premier Comité interministériel du Tourisme. Car si l'année 2016 a été catastrophique, l'année 2017 s'annonce excellente. Tant mieux diront certains. Seulement voilà, ce regain de popularité s'accompagne aussi d'une saturation de nos sites touristiques, notamment en région parisienne. Les monuments les plus fréquentés comme la Tour Eiffel ou le château de Versailles n'hésitent pas à faire gonfler leurs tarifs pour essayer de réguler le flux de visiteurs : prix d'entrée multiplié par 2 pour la dame de fer, +20% pour accéder au château du Roi Soleil avec même un accès payant aux jardins !

Toujours dans Libération ce matin, cet article sur les Reines de Beauté au Venezuela. Des Miss qui ne se contentent pas d'agiter sagement la main sur un podium en évitant les sujets qui fâchent, bien au contraire. Depuis deux mois, Keysi Sayago, une splendide brune de 23 ans, manifeste avec son écharpe et multiplie les critiques contre le président Maduro. Avant elle Pilín León, Miss Monde en 1981, s'était déjà opposée au pouvoir chaviste, car "Dans notre pays explique-t-elle, les miss sont des génératrices d’opinion".

Les émissions précédentes