SNCF : pendant la grève, les travaux continuent !

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito économique est une chronique de l'émission Deux heures d'info
Partagez sur :

Chaque matin, Daniel Fortin fait le point sur une question d'actualité économique.

Alors que la grève reprend ce matin à la SNCF, la concurrence se prépare déjà dans les régions. Plusieurs d’entre elles s’apprêtent à lancer des appels d’offre pour confier la gestion de leur TER à des sociétés privées.

Il s’agit de la région PACA, des Hauts-de-France et du Grand-Est. Ces régions ont prévu de choisir un autre opérateur que la SNCF sur un certain nombre de lignes TER  avant décembre 2019, comme la loi ferroviaire actuellement en discussion au Sénat le permettra. La mise en service, elle, sera pour 2023 et toutes donnent les mêmes raisons : trop de retard, trop de surcoûts et un service dégradé pour un réseau régional dont elles ont la responsabilité depuis 2012 et qui leur coûte quand même plus près de trois milliards d’euros par an.

Qui seront les heureux élus pour ces nouvelles lignes ?

Plusieurs sociétés sont sur les rangs. Il y a notamment la société française Transdev,  mais également une filiale de la Deutsche Bahn Arriva ou encore Thello qui appartient aux chemin de fer italiens et d’autres encore. La difficulté pour eux sera de répondre aux appels d’offre en sachant exactement où ils mettent les pieds car, pour l’instant, les régions disent avoir le plus grand mal à obtenir un décompte précis du personnel affectés à ces lignes ainsi que des coûts de maintenance de la SNCF.