Le journal de la Coupe du monde - Antoine Griezmann renvoyé dans les cordes

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal de la Coupe du monde est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

La Coupe du monde 2018 en Russie comme si vous y étiez ! La rédaction d'Europe 1 vous donne les dernières informations sur le terrain et en dehors.

A la Une ce matin, Antoine Griezmann renvoyé dans les cordes.

Je vous parlais lundi de l'amour de la star des Bleus pour l'Uruguay, ses coutumes, son football. Eh bien l'une des stars uruguayennes recadre ce matin, Griezmann, déclaration de guerre, au moins psychologique, à J-2 d'Uruguay - France pour une place en demi-finale. Non, tu ne connais rien de notre pays, à part le folklore. Le message à Griezmann, de Luis Suarez.

Et c'est toujours l'incertitude quant à la participation de l'autre attaquant star uruguayen, Edinson Cavani, blessé à un mollet. Et en France aussi, une incertitude : qui pour remplacer Matuidi suspendu ? Tolisso ou Lémar ? Deschamps hésite encore.

A la Une également ce matin : un Royaume qui chante.

"It's coming home". Un classique du répertoire des supporters de foot anglais. Pour célébrer, l'Angleterre, en quarts de finale. La fin d'une attente : 12 ans que la sélection n'avait plus atteint ce niveau en Coupe du monde. On comprend mieux.

Ces scènes de liesse collective dans le Royaume - on est ici dans un pub bondé de Londres - au moment hier soir. De l'inscription du tir au but victorieux contre la Colombie, 4-3. 1 partout à l'issue de la prolongation. Et voilà de tenaces démons chassés. Depuis 1990 dans les grandes compétitions, les Anglais par 6 fois, avaient échoué dans l'épreuve fatidique. C'est donc bien une nouvelle Angleterre cette année. L'Angleterre du capitaine-attaquant-star, Harry Kane.

Kane auteur hier soir du but anglais. Il est le meilleur buteur de la Coupe du monde, 6 réalisations.

Une rencontre disputée dans un climat électrique.

8 cartons jaunes distribués par l'arbitre américain qui a paru parfois dépassé. Les Colombiens ne se sont pas privés de rappeler que cet arbitre avait été suspendu 6 mois en 2015 pour des décisions polémiques. "C'est une honte qu'il soit arrivé en huitièmes de finale" s'est notamment ému Falcao, le capitaine colombien.

On connaît donc ce matin toutes les affiches des quarts de finale.

Les Anglais retrouveront les Suédois, tombeurs 1-0 des Suisses. Ce sera samedi 16h. Samedi, 20h : Russie - Croatie. Et puis la veille, vendredi 20h : Brésil - Belgique. Et Uruguay - France, à 16h, en ouverture du bal.